Bienvenue sur le blogue d'Atypic

Voir la liste des billets >

Portrait de Louis-Alexandre Lacoste

Journée internationale des bénévoles : pleins feux sur les hommes et les femmes de cœur

Aujourd’hui, le 5 décembre, c’est la Journée internationale des bénévoles et l’équipe d’Atypic désire rendre hommage aux 2,4 millions de Québécois et Québécoises qui ont offert de leur temps bénévolement au cours de la dernière année.

L’engagement social de toutes ces personnes est d’autant plus louable car le bénévolat a beaucoup évolué au cours des dernières décennies. En effet, il y a exactement deux ans, en compagnie du Réseau de l’action bénévole du Québec (RABQ) et du chercheur André Thibault de l’UQTR, nous dévoilions les résultats d’une grande étude* qui dressait un portrait très précis de la situation du bénévolat au Québec.

L’apport des bénévoles étant vital pour plusieurs OBNL et organismes de charité, nous trouvions intéressant de partager à nouveau les faits saillants de cette étude qui est encore d’actualité pour les organismes québécois.  

Entre autres constats, l’étude révélait que le temps disponible pour faire du bénévolat est la dimension qui a le plus changé au fil des ans. En effet, 72 % des participants à l’étude ont affirmé être disponibles de temps en temps seulement, ce qui explique que le quart des bénévoles au Québec ont été à l’origine de 77 % de toutes les heures de bénévolat en 2006.

En outre, l’étude démontrait que les motivations et les valeurs soutenant l’implication bénévole évoluent et se transforment. Ainsi, les principaux motifs à la base de l’action bénévole sont : rencontrer des gens (56 %), aider les autres (48 %), avoir du plaisir (47 %) et apprendre quelque chose (41 %). Dans le même ordre d’idées, les données révélaient que l’ambiance dans l’organisme (86 %), la souplesse témoignée à l’égard des bénévoles (84 %), la disponibilité des moyens mis à la disposition des bénévoles (78 %) et la réussite des actions entreprises (77 %) constituaient les principales sources de satisfaction d’une expérience bénévole.

En conclusion, si vous désirez recruter ou conserver un bassin suffisant de bénévoles, il faut prendre en compte ces facteurs et les utiliser à votre avantage. En ce sens, la valorisation du travail des bénévoles et leur encadrement sont assurément des pistes gagnantes.

Sur ce, nous vous souhaitons une année 2013 riche en engagement et en accomplissement bénévoles!

Source : Étude « Bénévolats nouveaux, approches nouvelles », RABQ, décembre 2010.

Commentaires

Once I wrote a piece for http://writepaperforme.org/ on parents who volunteers at school. The article basically sets up two camps of parents: stay-at-home moms who spend lots of time volunteering at school, and work-outside-the-home dads who are the "heroes" when they make time to come into school. That's a nice little journalistic trick, but it's dishonest.

One huge and important group is left out entirely: work-outside-the-home moms, who comprise the majority of mothers in the DC area and, indeed, the nation. I am one of them.

We volunteer plenty. We scramble to rearrange our schedules so we can be visible at school. We take on grunt tasks that can be done late at night, alone in the dark on the computer, after our children go to bed. We bake cupcakes at 2am. Etc. etc. etc. Basically, we do whatever we can to convince our children - and ourselves - that we are pulling our weight. Given the reality that many moms work outside the home, we definitely are not sending the right message to kids if we ignore this demographic.

On a related note, compared to the dad featured in the article -- who owns his own business and (as the article acknowledges) has a lot of scheduling flexibility -- many work-outside-the-home parents (moms AND dads) find it much more difficult to show up for midday events at school. My husband and I can come in late. We can leave work early. We really can't do an 11am-1pm lunchtime event when we work downtown and our kids are in school in the suburbs. It would have been nice if the article had profiled a dad with these kinds of common scheduling challenges.

The stay-at-home moms who keep the PTA humming and shoulder most of the volunteering tasks are absolutely my heroes. I thank them at every possible opportunity, and I encourage my children to do them same!

There is broad sketchy combination including both upper and mid zones too the correct lower zone. no pleural radiation is seen nor is there any venous clog or septal lines to propose heart disappointment/liquid over-burden.
https://www.essaysolution.co.uk/write-my-essay

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.